Sur un fil

Publié le

Sur un fil

Quand l'idée du bonheur
se jette sous le train
à 5 heures du matin.

Quand l'infini bascule
du côté noir des choses
à 5 heures du matin.

Quand un fleuve d'oiseaux
perd ses vagues en volant
à 5 heures du matin.

Quand la fiancée des fleurs
perd sa bague d'odeurs
à 5 heures du matin.

Quand on marche sur un fil
qui ne tient plus à rien
à 5 heures du matin.

Quand la chair des mots
n'est qu'une peau de chagrin.
Quand le cuir des bottes
n'est qu'une chair de poule.

Quand le sommeil abat ses rêves
comme des cartes truquées
 5 heures du matin.

Quand personne ne m'attend.
Quand les morts me rejoignent
À 5 heures du matin.

J'invente à l'espérance
une sœur jumelle.

Jean-Marc La Frenière

d'après Gérald Godin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article